Jacques Mailhot : « Bien sûr qu’on est mal ! »

On ne le présente plus, Jacques Mailhot, le chansonnier qui manie les mots avec finesse, nous propose un nouveau spectacle « On est mal Macron, on est mal ». À ses côtés, on retrouve évidemment sa fine équipe : Michel Guidoni, Florence Brunold, Gille détroit, Paul Dureau et Emilie Anne Charlotte. Il passe en revue avec humour l’actualité politique « Macronienne » pour le plus grand plaisir de tous ! Un festival de satires politiques que le Théâtre des 2 ânes entretient depuis ses 100 ans.

Depuis 1995, vous avez repris le théâtre des Deux Ânes et retravaillé les programmations en y intégrant une image plus novatrice. aujourd’hui, ce théâtre est devenu un incontournable de la critique politique parisienne. Comment expliquez-vous ce succès ?

Le succès du Théâtre des deux anes est le fruit d’un travail long et constant et de la complicité d’une équipe talentueuse qui sait à la fois jouer la comédie, chanter et imiter. cela nous a permis de présenter des spectacles de qualité ,renouvelés chaque saison et même en cours de saison qui ont fidélisé et élargi une clientèle qui revient fidèlement chaque année découvrir nos nouvelles facéties autour de l’actualité politique.

Peut-on ressentir une forme d’empathie pour ces politiques quand on les voit jouer sur scène ?

On ne se moque bien que lorsqu’on a une certaine bienveillance pour ses victimes.car il faut essayer de les comprendre pour parfaitement cerner leurs travers et leurs défauts.l’empathie est indispensable pour faire ce métier.

Après le succès de Tout est bon dans le Macron, vous avez placé la barre haute ! êtes-vous confiant pour cette nouvelle revue ?

Cette nouvelle revue arrive à point,après une année d’agitation sociale nationale et juste avant des batailles municipales qui s’annoncent âpres et variées.

À qui s’adresse cette revue politique ?

Ce spectacle s’adresse à tous ceux qui aiment voir la politique sous un angle original, parfois incongru et divertissant et surtout moins abrutissant que celui que nous en donnent les chaines d’information en continu.

Comment vous est venue l’envie de faire un 2ème acte sur le sujet Macron ?

Émmanuel Macron semble bel et bien avoir entamé le deuxième acte de son quinquennat. Nous aussi. Jupiter est revenu sur terre. Nous allons l’aider à atterrir.

Vous avez commencé en tant que journaliste et homme de radio et vous êtes aujourd’hui auteur, acteur et directeur de théâtre… comment réussissez-vous à combiner ces différents métiers?

La radio m’a appris à scruter l’actualité et à être rapide et réactif. C’est le contraire du théâtre où l’on travaille dans la durée et parfois dans l’intemporalité. c’est en conjuguant ces deux disciplines que j’ai bâti saison après saison les spectacles du Théâtre des Deux Ânes qui s’inscrivent dans la durée tout en faisant référence à l’actualité journalière. c’est ce qui fait la spécificité de nos spectacles et la marque de fabrique des Deux Ânes.

Faut- il être vraiment « désobéissant »?

Plus que çà…il faut être « très désobéissant » et mieux encore carrément effronté !

Quel est votre prochain défi ?

L’écriture d’un spectacle sur les coulisses de l’information

Retrouvez toute l’actualité du Théâtre des Deux Ânes sur : https://www.2anes.com/