Un truc entre nous, comédie magique

Pour la rentrée prochaine, la nouvelle création du théâtre comédie bastille Un truc entre nous vous propose un duel amoureux truffé de magie ! Cette pièce de théâtre est une comédie romantique pleine d’humour, dans laquelle une assistante décide de prendre le contrôle d’un spectacle de magie. Les deux interprètes, Clément Naslin et Sabine Perraud, jonglent habilement en passant du jeu à la magie et ce avec la complicité continue du public… Laissez-vous séduire par leur étincelle !

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de la pièce ?

Bonjour, je suis clément Naslin, j’ai 36 ans, je mesure 1 m 66 ce qui veut dire que je peux encore grandir. Un Truc Entre Nous, c’est une comédie dans un spectacle de magie, un homme et une femme avec une relation… particulière.

Quand la magie est-elle apparue dans votre parcours ?

Une boîte de magie en mains en entraînant une autre, une rencontre avec Bernard Bilis… m’a propulsé dans mon bonheur et m’a donné les moyens d’apprendre et d’évoluer comme magicien spécialisé dans le close-up (magie de proximité). Après plusieurs années, j’ai compris que j’étais fait pour la scène et pour la partager avec d’autres. Je me suis tourné vers le théâtre… et j’ai compris très vite que je voulais lier mes deux passions.

Parlez-nous de l’équipe et de la préparation du spectacle.

Ohlala, c’est The Team, c’est la traduction de thé en anglais avec un M à la fin. Tout d’abord il y a Matthieu Clée et Christophe Ségura. Le premier, mon binôme de ce métier, croit en moi depuis le début et m’aide dans mes choix et mes envies avec une bienveillance extrême chiffrée à 10 %. Le second, directeur du théâtre, m’a donné sa confiance, son théâtre et son argent pour un spectacle dont il ne comprend pas les trucs. Ma partenaire de jeu, Sabine Perraud, est aussi drôle que belle. Travailleuse, ponctuelle et terriblement gentille, c’est à se demander si elle est vraiment comédienne. J’ai volontairement voulu un metteur en scène de théâtre sans bagage de magie pour se concentrer sur le jeu, la théâtralité du show dans sa globalité, qu’il voit la magie comme un outil de théâtre sans connaître toutes ses contraintes… Agnès Boury était une évidence, caméléon du théâtre et toujours curieuse de prendre des risques, elle est une super maman pour mon bébé. Fred razon, mon consultant magie, est tout simplement capable de rendre mes idées magiques faisables tout en les enrichissant, en binôme avec Lucas Thébault. Ils font des miracles et c’est quand même très pratique pour un spectacle de magie. Et Sandra Grélier, ma costumière, toujours là, dans mes spectacles, dans l’ombre, m’apporte une sérénité de tous les jours. la musique comme les lumières sont très importantes, je suis heureux de travailler avec Sébastien Lanoue à la création lumière pour habiller la scène et servir la magie. la musique sera assurée par Romain Trouillet. Nous sommes habitués à travailler ensemble, il arrive à comprendre l’univers souhaité tout en proposant des choses encore meilleures. Il sait rendre la magie encore plus mystérieuse, moderne, joyeuse, émouvante… Bref j’ai une équipe encore plus magique que le spectacle.

Vous laissez une grande part à l’improvisation dans votre spectacle. Cela ne vient-il pas compliquer votre jeu ? Vous est-il déjà arrivé de mauvaises surprises avec le public ?

J’ai voulu un spectacle qui soit interactif mais cloisonné parce que les moments d’improvisation ne doivent pas dénaturer l’histoire, c’est un exercice particulier qui rend chaque soir la représentation unique et parfois tellement surprenante. des mauvaises surprises, pas vraiment, enfin si peut-être, mais je crois qu’au final on retient surtout les bonnes avec des rencontres parfois incroyables. J’ai conscience que c’est un peu bateau mais c’est vrai.

Votre spectacle est avant tout une comédie. Comment nourrissez-vous ce ressort comique ?

Le statut magicien/assistante confronté au statut homme/femme est le ressort comique de la pièce. J’ai souhaité « dynamiter » l’image stéréotypée des spectacles de magie en considérant l’écriture « magique » comme une comédie.Tout s’articule sur la relation entre les deux personnes. J’ai voulu créer un véritable duo avec une relation qui évolue pendant le spectacle.

Dans votre pièce, les femmes prennent le pouvoir. Quel message souhaitez-vous envoyer ?

Encore trop souvent la femme dans la magie est cantonnée à être l’assistante en maillot de bain trop échancré qui fait plus de la figuration qu’autre chose. Dans Un Truc Entre Nous l’assistante devient, au fur et à mesure du show, une partenaire. Quant à envoyer un message pendant la pièce, c’est impossible, je vous rappelle qu’on doit éteindre nos téléphones portables !